dimanche 18 juin 2017

Welcome to Norvegie !

Nous mettons un pied sur le sol Norvegien aux aurores. La pluie est là pour nous accueillir ! Ca commence bien. Bon, c'est une petite pluie fine largement supportable.

En attenant, deux missions : petit déjeuner quelque part et trouver des devises locales.  Nous partons donc direction Stavanger pour y trouver toquet. Mais nous sommes dimanche, il est 7h du mat', tout est fermé. 
Qu'a cela ne tienne, nous nous rabattons une fois de plus sur nos provisions de secours. Pour le confort, il faudra encore attendre.

Premier bac, nous sommes sereins. Nous parvenons tout de même a nous tromper de file alors que le GPS affiche en ENORME la file a prendre. Du coup, nous laissons partir le ferry présent a notre arrivée et qui n'attendait plus que nous ; mais nous étions persuadé qu'il nous falait embarquer sur l'autre. Moindre mal, nous n'avons qu'une demie heure a patienter pour le suivant.



Nous prenons la direction de preikestolen, un éperon rocheux suspendu 600m au dessus d'un magnifique fjord ; mais surtout, il ne faut pas moins de 2h de bonne marche pour y parvenir ! Mais c'est le must-see de la région. La météo n'est pas terrible, mais pas catastrophique non plus. Le plafond est plutôt bas, les prévision nous laissent penser que cela devrait se dégager d'ici à ce que l'on y soit. Alors en avant !



La montée n'est pas des plus difficiles, mais quand même. 300m de dénivelé sur 4 kms, et un terrain extra escarpé qui tient plus de la digue des aresquiers que du sentier de promenade. Plus nous montons, moins loin nous y voyons. La promenade est agréable, mais nous la finissions dans un épais brouillard et pour le coup, la vue est bien moins extraordinaire !



Quelques photos, 2 SMS, nous décidons de rentrer tout de suite car le chemin abrité du vent est presque agréable comparé au sommet. Il fait pourtant 19°, ma sœur me dit qu'elle en a 35 à la maison. Y'a pas à dire, l'été, c'est agréable de voyager dans des pays climatisés ! D'ailleurs ce lapsus sera revenu deux fois : "ca doit être magnifique en été ! Mince, C'EST l'été !"

Redescendus fissa, nous nous re-déguisons en motards et nous apretons a partir. Mais non ! Flo en décide autrement. Tout du moins sa triumph ! En bons motards, on galège avant de passer à autre chose en galégeant ! 
La moto ne veux pas démarrer malgré les poussettes du haut du parking. On insiste, rien n'y fait. Je demande des cables de batterie à un chauffeur espagnol qui ne comprend rien, sans résultat. On décide de démonter une autre batterie pour la coller dessus, quand Laure nous parle de bornes oxydées... Décidément, ces filles, elles n'y comprennent rien a toujours vouloir chercher des solutions simples à des problèmes compliqués ! Bon, pour lui faire plaisir, nous désoxydons les cosses et repartons. 

Arrêt manger et sous-sous dans la ville voisine. Pour les magasin, bah rien ne change, nous sommes toujours domanche donc tout est fermé, mais nous trouvons un ATM pour retirer de l'argent. Bizarre, il ne me propose que des euros dans le choix des devises ? Ça doit être pour ne pas avoir a faire la conversion, pourquoi mettraient ils des euros dans leurs distributeurs ? Ils sont bizarres ces Norvegiens ! Sauf que non. Le distributeur est en fait vide, et ne propose que des euros inutilisable dans le pays ! Quelle idée ? 

Résultat des courses, nous sommes crevés, toujours sans le sous, et pour manger ce soir, nous puiserons encore dans les réserves.

Arrivée au camping dans un chalet tout confort et superbement accueillis par une vieille norvégienne délurée. La météo pour demain n'est pas terrible apparemment, je pense qu'il sera plus simple de s'y faire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire